Gare d’Allan, le retour d’un projet inutile et coûteux
Partager

La gare d’Allan pourrait être financée dans le prochain Contrat de Projet État Région (CPER) 2014-2020, c’est en tout cas ce que révèle le Dauphiné Libéré dans son édition du 13 février : http://www.ledauphine.com/drome/2014/02/12/la-gare-montelimar-tgv-parmi-les-priorites

Ce projet, dans les tiroirs depuis 20 ans, qui devrait à présent être bien enterré, ressort donc de terre pour aspirer des fonds publics.

Cette gare, imaginée dans les années 90, est un projet dépassé. À l’heure où l’Etat a pris l’engagement ferme de protéger des terre agricoles, à l’heure où les financements publics se font rares, ce projet ne convainc plus personne et surtout pas la population qui apprécie de prendre le TGV en centre ville.

Prendre le TGV à Montélimar ville :
– c’est avoir la possibilité de venir en transports en commun sans créer de nouvelles lignes de bus
– pour ceux, nombreux en Ardèche, qui sont trop éloignés des transports publics, c’est avoir la possibilité de garer son véhicule gratuitement sur un espace déjà urbanisé, facile d’accès et non sur une terre agricole goudronnée par un loueur de parking. C’est aussi pouvoir plus facilement proposer du covoiturage à ceux qui se rendent à Montélimar et réduire l’impact des trajets vers cette gare.

Europe Ecologie les Verts Ardèche rappelle sa position :
A l’heure actuelle, la gare de Montélimar remplit parfaitement ses fonctions.  L’activité TGV soutient l’activité économique d’un quartier tout entier et son report en pleine campagne n’a pas de sens. Les terres agricoles sont destinées à l’agriculture, pas à construire des gares, surtout quand il en existe déjà.

EELV 07 souhaite que l’activité TGV de la gare de Montélimar soit renforcée
– en proposant des dessertes directes vers Paris plus nombreuses, qui ne passeraient pas toutes par la gare TGV de Lyon aéroport qui attire peu de voyageurs (7 minutes gagnées sur le trajet)
– en proposant des dessertes TGV vers Lyon-Part-Dieu et Marseille Saint-Charles.

De tels services TGV, proposés à la gare de Montélimar, rendront nos territoires plus faciles d’accès, sans aménagement coûteux.

Europe Ecologie les Verts Ardèche souhaite que les fonds important qui auraient pu être ciblés pour la gare d’Allan soit reportés sur la réouverture aux voyageurs de la rive droite du Rhône qui fait l’objet d’une demande citoyenne répétée depuis plusieurs années. « Répondre aux préoccupations des Rhônes-alpins en matière de transport, c’est ce qu’on souhaite dans le cadre du Contrat de Projet Etat Région et non pas financer des projets nocifs pour notre agriculture déjà fragile » rappelle Christian Moyersoen, Porte Parole d’EELV 07